Exclusif. Selon nos propres informations, trois militaires français appartenant au Service Action de la DGSE ont été blessés au cours d’un entraînement en Bulgarie.

Confirmés par plusieurs sources, les faits se sont déroulés dans la nuit du 15 au 16 octobre dernier. Cinq militaires français réalisaient un entraînement clandestin à proximité du village de Pleven en Bulgarie.

Repérés par des villageois armés, une bagarre a éclaté. Deux français ont été blessés par balles aux jambes, un autre s’est retrouvé avec un nez cassé, deux autres ont pris la fuite à pied. Les blessés manifestant aussitôt leur nationalité française, les autorités locales se sont rapidement rendues sur place.

Celles-ci ont découvert une jeep louée par les français dans laquelle était entreposé tout leur matériel : des cartes de la Bulgarie et de la Roumanie, trois ordinateurs portables, des appareils photos, du matériel de plongée, d’escalade et de parachutisme pour sauter en binôme. Les blessés ont été évacués vers l’hôpital le plus proche et les deux autres ont été interrogés.  Ils disent être des sportifs de l’extrême et s’être perdus par mégarde en Bulgarie.

En réalité, deux agents avaient sauté en parachute auparavant en Roumanie avant de passer la frontière avec la Bulgarie. Les trois autres les ont rejoints de manière moins clandestine. Le point de rendez-vous se situait dans les environs de Pleven.

Pris en charge par l’ambassade de France à Sofia, les cinq français ont été exfiltrés samedi 20 octobre vers la France. Les blessés ont été hospitalisés dans un hôpital militaire parisien.

Contactée, la DGSE n’a pas souhaité faire de commentaire.

EDIT 02/11/12 : L’information a été reprise par LCI / Le Figaro /Le PointRMC / Europe 1 / Le Monde / Marianne / France TV

 
Illustration : Membres de la DGSE à l’entrainement avec des membres des forces spéciales, préparation d’un binôme pour un saut en parachute en tandem. Photo : Jean-Paul Ney

28 Responses

  1. Gilles Favre

    Citation : »notre rédaction a confirmé l’information et les sources aux principaux médias bulgares. »

    Quel était le but de votre démarche ? je ne la comprends pas et la regrette vivement !

    Répondre
  2. Arkansas

    Moi je veux bien qu’il se soient égarés mais (1) pourraient pas s’entraïner moins loin et (2) heureusement qu’il y a une ambassade de France dans le coin pour les « exfiltrer ». Enfin bon heureusement que c’était qu’un « entraïnement »…

    Répondre
  3. antoine

    le but de ces entrainements est de pouvoir infiltrer une personne non parachutiste au sein d un pays ennemi (type ingenieur atomiste ou chef de resistance)
    cela demande de la part du pilote tandem un haut degré de technicité et d entrainement ainsi que de la part de l equipe de recup au sol
    cela ne remet pas en doute leur competence fasse a un imponderable ou une rencontre fortuite qu ils ont su gere en ne devoilant pas leur veritable identité
    preuve si l en faut que les agents, commando et nageurs de combat ne travaillent meme a l entrainement a « blanc »

    Répondre
  4. Le Bulgare

    La prochaine fois quand DGSE viennent en Bulgarie il faut informer les villageois et les bergers pour les manœuvres prévues et sur tout éviter de s’approcher à Pernik (près de Sofia) là ils peuvent vraiment avoir des problèmes ! On est très méchant dans la région !

    Répondre
  5. GUILPIN Jean Pierre

    Actuellement la DGSE fait trop parler d’elle. Il faudrait effectuer des réformes pour la sécurité du personnel et de notre pays. Pour ma part certain dirigeant ne sont pas à la hauteur et capable à diriger puis a entraîné ce personnel.

    Répondre
  6. Mikikki

    Haha, les gars, fallait prévenir la Bulgarie. Car dans le villages on ne plaisante pas avec les intrus, surtout quand ils vont gambader dans les champs! Enfin, je comprends que c’était le but de la manœuvre de ne pas l’annoncer mais alors il fallait choisir un pays plus commode… par exemple dans un coin paumé de la France ou en Roumanie. Mais en Serbie ou Bulgarie… franchement… LOL

    Répondre
  7. Clovis

    Pour un entraînement foiré, combien sont réussi et vous en savez rien en n’en serez jamais rien…
    Le soldat n’est pas un homme de violence. Il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes. Son mérite est d’aller sans faillir au bout de sa parole, tout en sachant qu’il est voué à l’oubli ». (Antoine de Saint-Exupéry).

    Répondre
  8. Artigéo

    Ils étaient en train de préparer le MALI ou bien la SYRIE ? Dans tous les cas, peuvent mieux faire !

    Répondre
  9. Chamborant

    Que de ricanements goguenards de la part d’ignorants qui n’ont jamais humé le kérosène grillé derrière un Transall.
    Mais vous n’avez pas la moindre idée de ce type d’entraînement, son utilité, ses contraintes, ses enjeux ; et vous ne l’aurez jamais, car dans « services secrets », il y a « secrets », n’en déplaise aux ayatollahs de la transparence (appliquée les autres, bien sûr, pas à eux-mêmes).
    Alors par pitié, taisez-vous.
    Dites-vous juste qu’il est remarquable que sur des centaines d’entraînements et de missions qui se déroulent dans la sueur et la concentration, seul une infinitésimale partie rencontre un problème comme celui-ci.
    Pendant que vous matez des âneries à la télé (en général à tendance anti-patriotique), avachis dans un canapé payé à crédit, ou que vous ronflez au sec par 19°, d’autres mènent des missions de renseignement, soit en costume gris, soit en sautant d’un avion dans la nuit fraîche, pour le service de leur pays.
    Respect et silence s’il vous plaît.

    Répondre
  10. Farfaro

    Merci @ Chamborant !!
    Tout est bien dit. Je me suis permis de reprendre votre commentaire (en précisant la source) sur un réseau social connu, afin de fermer le bec à certains donneurs de leçons assis bien au chaud derrière leur pc.

    Répondre
  11. sas

    Tout de même, ne peut on pas s’étonner que 3 types dont 2 paysans, et un policier, probablement avec un gros bide, soient tombés sur 5 agents de la DGSE entrainés aux plus pointues techniques de survie, de combat et de corps à corps, se fassent mettre une raclée ?

    A la limite, si le nombre avait été de 5 paysans contre 3 agents, à la limite ça se comprend, mais 3 types contre 5 surentrainés…

    Il y n’y a que moi qui voit un problème quelque part ?

    Faudrait peut être qu’ils revoient leur technique de combat au corps à corps ou qu’ils en changent.

    Quelqu’un de sérieux pour les entrainer ?

    Répondre
  12. cravatte

    ils s’entrainent loin des journalistes et bemol les gens du coin en question les prennent pour des stziganes…que fait mme barring commissaire europeen?ce quiaurait ete comique c’est que des tziganes s’en melent et ni vu ni connu ….bye bye

    Répondre
  13. ESPAGNET Jean Luc

    Que de bêtises et d’idioties peuvent être écrites quand il s’agit de se moquer des militaires!!!
    Egalement un grand merci à Chamborant. En effet, ceux qui sont « toujours assis » derrière leur PC n’ont qu’une trés vague idée de ce métier et encore moins de l’armée et ont cetainement à peine le niveau d’un concurrent à Koh-Lanta.
    Et oui monsieur ils se sont fait repérer et prendre à partie par 3 villageois !!!
    3 villageois qui n’étaient pas au courant de l’exercice d’entrainement, le terme vous a échappé dans votre empressement à railler , par contre les agents étaient au courant d’où leur souci et leur professionnalisme à NE PAS faire usage de leurs comme il se devrait en temps réel. Les cas non-conformes et les impondérables sont le lot de toutes missions clandestines. Cessez de regarder les films avec des supermen et vous aurez « peut-être » une vue un peu plus fine!!!!
    J’ai même une meilleure suggestion à vous faire: TAISEZ-VOUS!!! je suis trés gêné de lire des commentaires aussi tristes de la part de certains de mes concitoyens.

    Répondre
  14. Milas

    @Chamborant :
    C’est vrai que derrière ton petit récit larmoyant posté en utilisant le nombre maximal de clichés possibles, on a envie de rester sérieux.

    Moi, bien que patriote et républicain, ça me fend la gueule de voir que 3 péquins ne sont pas foutu de préparer le terrain.
    Peu importe la raison, étant donné le budget alloué à leur service, on évite de faire les cons. Et ouais!

    Répondre
  15. Philadonf

    Bonjour,

    Plusieurs points :

    - trop public à mon gout les actions de la « boite ».
    - arrêtez les critiques décidées par impératif de raison d’état !
    - tout bon républicain et patriote n’a pas droit de critiquer la ventilation des crédits alloués …..par nos chefs d’états ! Le contexte geopolitique actuel impose certainement cette décision. Regardez le contexte international actuel et estimez vous heureux d’avoir cette entité qui défend les intérets de la France.

    Bref : juste un peu de respect pour ces personnels qui agissent partout ou nécessité fait loi et défoulez vous sur des articles de la presse people :)

    Répondre
  16. RedGuff

    Bonjour.
    Merci à ces héros qui n’ont pas riposté, en se faisant tirer dessus, pour ne pas dégénérer un problème diplomatique en guerre.

    Répondre
  17. Redbull

    Bonsoir,
    Voilà le résultat d’une agence de pistonnés qui joue au 007 avec notre argent.
    Perso, je n’en ai rien à foutre des problèmes extérieurs, car quand la France envoie l’armée chez les noires c’est pour les voler (diamants, pétrole, or, cacao, etc,…).
    C’est drôle quand le sous-sol de certains pays est vide, ces pays n’ont jamais de problèmes :-)
    De toute façon les extrémistes sont déjà en France et en Europe et ils peuvent frapper quand ils le veulent.
    Heureusement que j’habite en forêt ;-)

    PS. j’aimerais que la France comblent le trou de Sécu et/ou diminue les taxes, que de cramer notre argent dans de l’armement inutile :-)

    Répondre
  18. Bertrand

    Bonjour,

    ces hommes méritent respect… sans aucun doute…..mais invoquer le silence non…!! .Rompez…!
    Circulez, il n ‘y a rien à voir….
    ==> Nous ne sommes plus sous l ‘ Oncle Adolphe…
    Trop de secret défense et de raison d ‘état en France…. Si vous regardez bien, on a en largement abusé..

    Répondre
  19. zorro

    Ce qui est navrant c’est de conter cette histoire peu probable, pour prendre connaissance des opinions des idiots en nombre important dans notre pays – Zorro –

    P.S. Par contre, je sais que vous allez enquêter sur les messages reçus. Ça, c ‘est sûr…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.