Mardi 19 novembre, 00H35, InfosDefense.com publie le visage du tireur présumé recherché par la police.

Pourquoi j’ai décidé de publier le visage du tireur présumé, par Jean-Paul Ney, fondateur & rédacteur en chef

Le voilà ce visage qui sème la terreur dans les rédactions parisiennes, le voilà celui qui défie la police et les autorités. Je le traque à ma façon depuis hier, depuis qu’il a tiré sur un jeune photographe chez nos confrères à Libé, depuis qu’il a tenté de tuer Philippe, le red’chef de BFMTV.

Pas de corporatisme, pas de parti politique, pas de com’, c’est la seule réponse à avoir: il attaque l’information, il sera traqué par l’information. J’ai eu dans mes mains cette photo, en début d’après-midi, elle a été confirmée et validée par plusieurs sources que je ne puis dévoiler, je me suis engagé à les protéger.

La décision n’a pas été lourde à prendre, je l’ai fait en âme et conscience, en prenant SEUL la responsabilité de le faire, pour que les futurs apprentis Breivik ou Merah ne puissent nuire à la bonne marche de l’information et de la démocratie, surtout en ces temps bien sombres.

J’assume, je revendique et j’emmerde les donneurs de leçons.

Je pense à ce jeune homme allongé sur son lit d’hôpital, entre la vie et la mort, un jeune photographe freelance, il y a 18 ans, ça aurait pu être moi, dans les locaux de Sipa Presse, jeune, insouciant, le sifflement facile au passage des jeunes stagiaires en jupes et toujours là pour partir le premier, toujours volontaire.

Il est minuit et demi, j’ai face à moi le visage du tireur, je clique sur « publier »…

Pas de vengeance, un juste retour, un équilibre. A chacun ses armes.

Jean-Paul Ney

11 Responses

  1. PH.terasonai

    A la rédaction et à monsieur Ney: je constate que vous êtes toujours les premiers sur ce genre d’informations. mes felicitations, les autres médias ne sont que des suiveurs, à force de scruter les télésripteurs de l’AFP..
    Continuez, et lancez une campagne de financement, je suis prêt à payer pour vos infos, et je sais que je ne suis pas le seul !
    BRAVO pour votre indépendance et votre courage !

    Répondre
  2. celine

    Bonjour,

    Je peux comprendre votre implication corporatiste qui amplifie vos réactions et sentiments.
    Il est bien évidemment que nous souhaitons tous voir cet individu arrêté le plus vite possible. Toutefois, vous savez bien que montrer une photo aussi claire de son visage peut accélérer et précipiter un nouveau passage à l’acte. Il est armé et pourrait être porteur de grenades. J’espère pour vous que c’est son arrestation qui fera la prochaine une des JT.
    Aussi, pourquoi écrivez-vous « il a tenté de tuer Philippe, le red’chef de BFMTV. »?

    Cordialement

    Répondre
  3. phil

    Très bien la publication de cette photo!!
    Tout en espèrant qu’elle servira a arrêter ce fou dangereux!!

    Répondre
    • Louise

      Bravo à vous, Monsieur, pour la publication de cette photo. En France on publie facilement les photos des victimes, sachez que dans d’autres pays que la France (les Etas Unis par exemple) on publie les photos des assassins. Cela me paraît tout à fait logique et juste. Encore une fois MERCI.

      Répondre
  4. Mlle lili

    Bravo pour vos convictions ….rien d’autre à dire j’espère qu’il va vite se faire arrêter et que cette photos aura de bonnes retombées !

    Répondre
  5. Guilbert

    Merci Mr Ney d’avoir diffusé cette photo. J’y ajouterais que la PJ a omis de préciser dans son appel à témoin que le tireur porte des lunettes correctrices sur TOUTES les images diffusées – ce qui est un détail qui me semble bien plus important que les descriptions des tenues de chasseurs diverses qu’il aura certainement remplacées par une tenue incognito en quelques minutes. Par ailleurs, la PJ semble avoir – dans le cadre de son appel à témoin(s ?), diffusé une adresse mail inexacte – pppj-appelatemoins@interieur.gouv.fr – qui risque de rendre cet appel inopérant. Pour que cette adresse aboutisse, il se trouve que ce malencontreux « s » à « témoin » est en trop. Ils ne connaissent pas le « redirecting » chez « gouvernement.fr ». C’est surprenant.

    Répondre
  6. Polo

    Très bonne initiative ! Simplement, je trouve dommage que les journalistes prennent de telles initiatives uniquement lorsque le Journalisme est touché. Des malheureux jeunes gens comme ce jeune photographe qui auraient besoin de ce support médiatique il y en a hélas tous les jours…

    Répondre
  7. Eric H.

    « Pourquoi j’ai décidé de publier la photo du visage du tireur présumé »
    Présumé. Voilà le mot qui devrait inciter à la prudence et à la retenue.

    « Pas de vengeance, un juste retour, un équilibre. A chacun ses armes »
    Armes. Voilà un terme guerrier bien loin des idées de justice et d’état de droit.

    Répondre
    • kilen

      je soutien clairement la publication de cette photo.
      bien sur (!), il y a présomption d’innocence… mais cela est à déterminé, APRES, par la justice quand l’individu est arrêté.
      tout ce qui peut aider à faire avancer l’enquête est le bienvenu.
      ce qui compte c’est « l’esprit de la loi » (…en temps voulu et par qui de droit) bien plus que la réthorique ou les textes de loi en eux mêmes…

      …donc je trouve votre réaction « un peu » hors propos… (mais sans agressivité aucune. dans l’absolu, vous avez raison…)

      de plus, je suis convaincu que monsieur Ney n’hésiterait pas à publier les infos innocentant cet homme si cela se confirmait par la suite…
      (ne fusque parce que la confirmation par la police de la capture du vrai coupable donnerait lieu a plein de publications de sa photo dans tout les médias, etc…)

      donc, compte tenu du contexte, ca ne me semble pas du tout disproportionné et c’est on ne peut plus justifié !
      et puis, on ne sait jamais, ca peut aider… :)
      ++

      Répondre
  8. diogene le cynik

    J’espére que le blessé va s’en tirer. D’aprés ce que j’ai lu, il aura des séquelles importantes, 23 ans et une vie qui deviendra compliquée. C’est triste.

    Quand à ce que vous décidez de dire ou de publier sur votre site, c’est chez vous, vous n’avez pas à vous justifier.

    Pour ce qui est des motivations du tireur, je ne suis pas convaincue, comme Hollande l’est, qu’il s’attaque à la liberté d’expression. Que dire alors, de son attaque sur la Société Générale?

    Il s’est attaqué à deux piliers du système: les systèmes de communication et les banques.
    Si pour lui, un autre pilier symbolise ce système qui apparemment l’écrase, il y aura une autre attaque, que vous ayez ou pas publié son portrait.

    Maintenant, quel pourrait être le prochain symbole? l’autorité.

    Argent, propagande, répression.

    Just my opinion…

    Répondre
  9. jean

    bonne info, mais quel recoupement a permis de ssavoir que cette photo detaillée est celle du tueur ? les vetement ne sont asolument pas les meme, donc on peu s’interroger du moment ou est prise cette photo ? quelque heures apres ? quelques minute ? ça peut être interressant de savoir en combien de temps il s’est changé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.